C'est un orphelinat ou se passent des choses étranges...et pas de parents pour vous aider!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre A. Faust
Enfant de la M.I
Enfant de la M.I
avatar

Nombre de messages : 9
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 1:06

    ARCHIVE OF ST-FERGUS



      MONITORED
      CRIMINAL
      PATIENT COMMENT: « Le corps des humains est bourré d'os. C'est dur de les découper comme dans les films. »

      ♣~ What are you doing in our walls?
      Le premier tueur du monde est dieu? Pour ma part je suis le premier de mon quartier.


    Name : Faust
    First Name : Cassandre, Allen
    Age : 18 ans
    Mentale Illness : Si la peur maladive des flammes et la perte de sensations et d'odorat en sont...

      ♣~ Tell me I'm listening
      Que je m'allonge? Sur ce divan là? D'accord mais baisser votre fusil d'abord...


    Reporting : Physiquement banal. Ni petit ni trop grand. Je ne suis pas très corpulent, je m'approche plus de la maigreur, sans être tout à fait cadavérique. Mon visage ? Difficilement descriptible voyez vous. Pour ainsi dire, on l'aperçoit rarement, et quand on l'aperçoit pour de bon, on préfère le retirer de son champ de vision. En effet, mes cheveux blond vénitien sont assez longs pour aisément masquer mes yeux, qui se résument à deux amandes dans lesquelles sont logées deux pupilles bien souvent inexpressives, mais qui peuvent se révéler vicieuses, voire effrayantes. Mais la chose la plus effarante reste cette longue cicatrice, car, auparavant, mon visage a comme fondu. Si si, c'est la chose la plus vrai que ayez entendu. Un revers de flamme a dévoré ma peau, rongé mes nerfs, ne laissant qu'une longue marque, descendant au delà de mon col et même encore plus bas, mais jusqu'où elle va réellement, personne n'a pu le voir. Je ne cherche plus vraiment à le savoir, sa vue me révulse. De toute façon, je ne sens plus rien. Vous pouvez essayer de la toucher si vous voulez, je ne m'en rendrai même pas compte. Comprenez vous pourquoi la vue de ma figure donne au gens une légère envie de vomir leur petit déjeuner ? Je les comprend assez cela dit. Moi, la toucher et la regarder me font un tout autre effet. Soit elle me dégoûte, soit elle m'excite, mais l'explication sera pour plus tard. Mes lèvres, que les flammes ont épargnées, sont agréablement charnues et brillantes, ergo, tout à fait désirables. Je porte la plupart du temps des vêtements noirs. Ils auraient pu me faire fondre dans le paysage, sans compter qu'ils sont en vinyle, ce qui me rend tout de suite plus visible.
    Procedure : Premier conseil : évite de me parler, c'est mieux pour ta survie. Je déteste tout dialogue avec une personne étrangère à moi même. En gros, je discute plus avec ma petite personne qu'avec n'importe qui d'autre. Ou alors seulement avec Raphaël. Mais je parlerai de lui plus tard. Je possède beaucoup de tics, comme ronger une bonne dizaine de tablettes de chocolat par jour, je suis cependant très consciencieux en ce qui concerne ces derniers. Je ne veux pas de chocolat blanc ou aux fruits, juste du bon chocolat noir, au dessus de 75% de cacao. J'en ai été privé pendant de longue années, alors quand je peux m'en procurer, je le savoure avec plaisir, et bien évidemment, je déteste être dérangé pendant cette dégustation privilégiée. Je préfère être avec mon chocolat plutôt qu'avec vous, cela va sans dire. Ou bien avec mon ordinateur. Je vais user de ma mesquinerie légendaire pour vous dire ceci : je connais le système de ces machines comme ma poche. Comme si je les comprenais en somme. Pas de commentaires idiots, ne dites pas que c'est impossible, si je peux y arriver, cela signifie que comprendre quelque chose qui n'a même pas d'âme est possible, sans doute parce que j'ai perdu la mienne il y a longtemps. Mais quand je parle, chose si rare, je parle beaucoup, car j'aime embrouiller vos esprits. Une question qui me gêne ? Je vous noie sous un flot de paroles un peu trop difficiles à comprendre pour vos pauvres esprits, jusqu'à ce que vous oubliez votre question et me laissiez enfin seul. Cela dit, ce n'est pas spécialement à vous que je parle. Je peux en donner l'impression, mais ça me dégoûte tellement de vous adresser la parole que ça n'arrivera jamais, pas d'illusions s'il vous plaît. Tant mieux si l'espoir vous fait vivre, moi je n'en ai plus aucun. Et puis d'ailleurs, mon nom de famille ne vous rappelle pas celui de cet alchimiste allemand qui a noué un pacte avec la diable ? C'est sans doute lui qui est en ce moment en possession de mon âme. Ma chair est encore là, mais je ne réponds pas du reste. Mais cela rend ma vie si drôle...
    What was your travels?:

    Intro

    Une petite boîte. Grise et rectangulaire, avec des petit boutons. Enregistrer. Arrêter. Jouer. Avance rapide. Mais la bouton retour en arrière n'a jamais marché. A côté de cet objet, des cassettes, pas plus de six, disposées en éventail.

    Rec clic.

    « Comment on s'en sert Papa ?
    - Tu viens de le mettre en marche.
    - Ha bon ?
    - Oui. Tu vois, quand ce petit voyant est allumé, ça veut dire que ça enregistre ta voix. Vas-y, parle.
    - Et je pourrai enregistrer tout ce que je veux ?
    -Oui, absolument tout.
    -Waouh ! Merci Papa ! »

    Arrêt. clic.


    Couplet

    Rec clic.

    Je suis un gentil petit garçon. C'est ce que Papa me répète souvent. Que je suis un bon enfant. Parce que je me laisse faire. Ils font des choses bizarres. Je ne sais pas à quoi ça sert, on ne me l'a jamais dit. Mon papa, c'est un scientifique génial, il invente toute sorte de produits. Je sais pas trop pourquoi. Mais tout les autres scientifiques disent qu'il est l'un des meilleurs et si ils le disent, c'est que ça doit être vrai. Je devrais peut-être chercher à comprendre. Mais à chaque fois, Papa me dit qu'il n'y a rien à voir ni à savoir, alors je ne vais pas plus loin que le pas de la porte de son laboratoire. Parfois, je suis dans une salle avec plein de lumières et on me dit de rester tranquille et de fixer les lueurs au plafond. Les néons étant défectueux, ils s'éteignent et s'allument constamment. Quand il ne se passe rien et que je m'ennuie, je compte. Devant ses collègues, Papa m'appelle Cassandre. J'en ignore la raison. C'est un prénom de fille, Cassandre. Je leur ressemble tant ? C'est sûr que ma tignasse blonde peut faire croire que je suis une femelle -Papa utilise souvent ce mot pour parler des filles-, mais pourtant je ne porte pas de jupe et ne me maquille pas. Je n'ai jamais questionner Papa sur cette histoire de prénom de fille. Ca m'intéresse peu, tant que je peux être utile. Et puis si je me comporte bien et que les médicaments font effet, Papa me donne du chocolat. Des carrés si j'ai été sage et même tout une tablette si tout se déroule comme il l'a prévu. Il me dit que c'est ma Maman qui les envoie pour moi. Je n'ai jamais vu ma Maman. A chaque fois, Papa me promet qu'un jour, je pourrais la rencontrer, mais ce jour n'arrive toujours pas. Peut-être qu'elle me déteste, peut-être que j'ai été un vilain garçon ? Papa tente toujours de me rassurer mais je n'arrive jamais à le croire. Mais je me fiche de qui les envoie, tant que j'ai mon chocolat. Son goût me rassure et parfois, les produits me laissent un goût mauvais dans la bouche, comme si j'avais envie de vomir. Un jour, Papa m'a même donné de la glace à la vanille, parce qu'ils avaient dû m'ouvrir la gorge, parce qu'un « médicaments » avait fait pousser des « végétations » -je ne sais pas trop ce que ça veut dire, mais c'est ce qu'un des hommes qui m'ont ouvert a dit- dedans, et il m'a dit que comme ça, elle deviendrait plus froide et je la sentirai moins. Mais je régurgitai parfois et crachai et le sorbet se confondait avec mon sang. Je la laissai donc de côté. Dommage elle avait l'air bonne. J'ai demandé du chocolat, mais il a refusé, parce que ça pourrait irriter ma gorge. J'ai alors proposé de le faire fondre. Nouveau refus. Cela me brûlerait. Dépité je suis parti. En dehors de ça, chaque jour est le même. On me réveille tôt pour faire des examens. On me prend ma température, on m'ouvre grand les yeux pour voir mes pupilles, on me fait ouvrir grand la bouche avec un petit bâtonnet de bois pour voir ma gorge, on tâte mes os, on me fait bouger mes articulations, contracter mes muscles. On me montre même des images et on me demande de dire ce qu'il y a dessus. C'est facile. Ou alors on teste mes sensations avec un briquet ou de la glace. Souvent, ça fait mal quand ils approchent trop la flamme et mettent directement le glaçon après. Je serre les dents, parce que si je fais trop de bruit, Papa ne me donne pas de chocolat. On me fait sentir certaines choses ou on m'en fait goûter. Souvent, je mens sur la senteur, tout simplement parce que souvent, mon nez ne capte aucune odeur. Souvent certaines très fortes, comme des épices qui se faufilent à l'intérieur. Quasiment chaque jour, c'est une personne différente qui m'examine, mais j'en connais deux en particulier. Il y a Papa bien sûr et il y a un autre homme, je ne sais pas son nom, mais il est petit et rond, avec une tignasse clairsemée toute blanche, des yeux riquiquis et des lunettes tout aussi petites. Il les remonte souvent parce qu'elles tombent de son nez. Papa est sérieux, mais ce monsieur est drôle, il porte des cravates bizarres. Des fois il y a des ours dessus, ou plein d'animaux différents. Il dit que c'est sa fille qui lui offre. Il dit aussi que je pourrai bien m'entendre avec elle et qu'elle est très mignonne. Il m'en parle toujours. Parce qu'il ne la vois jamais, comme moi qui ne vois jamais ma Maman. Il laisse parfois quelque mots sur sa femme. Il dit que c'est la plus délicieuse des femmes, toujours radieuse, et qu'elle a un sourire qui rappelle le soleil. Dès qu'il en fixe un rayon, il pense à elle. Mais il soupire qu'il ne l'a pas vu depuis longtemps et que maintenant elle ne doit plus avoir le même visage, mais il dit qu'il l'aime toujours autant malgré tout. Loin des yeux, loin du cœur, grommelle des fois Papa alors que le vieillard parle de sa douce. J'ai toujours trouvé ça triste, mais je ne disais rien, comme à mon habitude. Après tout les examens fait, on me plante devant un ordinateur. Papa dit que ça pourrait m'abrutir, mais moi, j'adore y passer du temps. Je programme des choses, j'ai tout appris tout seul, Papa n'en revenait pas ! Un jour il a parlé avec ses semblables en se demandant quel produit avait bien pu me faire devenir aussi fort avec les machines. Ce n'était donc pas inné ? Je ne peux rien réussir tout seul selon son point de vue. C'est grâce aux médicaments que lui a fabriqué que je suis devenu ainsi. De toute façon ça a toujours été comme ça.
    Je suis sa chose.

    Arrêt. clic.

    Pont

    Rec clic.

    Un, deux, un, deux...
    Ça marche.
    Quand j'oublie toutes ces choses, apparemment terribles, qui m'arrivent, je discute. Avec les soldats, ils sont gentils, bien que certains soient assez rigides, et même avec les autres enfants, parce que je suis pas tout seul. Papa n'a jamais voulu que je leur adresse la parole, parce que je pourrais dire des choses pas bien. Pourtant je suis un petit garçon très, très respectueux. Du moins j'essaye. Des fois, il y a des garçons qui m'embêtent, alors, je les frappe, mais j'y peux rien, c'est eux qui ont commencé. Mais les coups partent de plus en plus facilement. Ça inquiète Papa. Ils -les scientifiques- parlent encore d'un médicament qui aurait eu un mauvais effet. D'ailleurs, au début, les injections quotidiennes ne me dérangeaient pas trop, mais peu à peu, les conséquences se font ressentir. Un jour le médecin a mit de la glace sur moi, comme d'habitude. Et je l'ai horriblement senti. Comme si tout mes os se congelaient. Mais quand il a approché le briquet, j'ai tressailli. Je m'en suis aussitôt éloigné. Il m'inspirait une étroite peur. J'ai déglutis bruyamment en suppliant le vieux docteur d'éloigner ce fichu objet de malheur. Je tremblais de tout mes membres. Depuis, j'évite toutes flammes. Je me sens bien dans les endroits frais. Il n'y a plus jamais eu de chauffage dans ma chambre depuis. Papa dit que je suis en train de changer. Et c'est vrai. Le mal m'intéresse. Je ne suis plus le garçon innocent d'avant. Quand je suis sur l'ordinateur, je détruis les sites des autres avec une facilité déconcertante. Bien sûr, ceux un tant soi peu protégés, ce n'est pas drôle sinon. Je ne parle plus à personne. Enfin, pratiquement personne.
    Son prénom commence par un R.

    Arrêt clic

    Changement de cassette.

    Refrain

    Rec clic.

    Il a toujours une cigarette dans la bouche. Ça me fait frissonner. Je ne sais pas si c'est à cause du bâton de nicotine ou à cause de lui. Il y a de la braise jusque dans son regard, c'est pourquoi au début, j'ai eu peur de m'approcher de lui. Il met le feu à plein de choses et moi ça m'intéresse. Les flammes m'effraient, mais le danger fait monter en moi des sensations que l'enfant peureux que j'étais ne connaissait pas. Je n'aime pas trop regarder longtemps le feu, c'est pourquoi je le fixe par l'intermédiaire de ses pupilles, toujours rivées vers la moindre source de feu. Depuis je traîne régulièrement avec lui. Ma langue évite de trop se dénouer, mais quand il me parle, je l'écoute et réponds. Et quand moi je parle, je ne sais pas si il m'entend, mais c'est mieux que de parler à un mur. Mais j'aime être à ses côtés. Ça m'évite d'être seul. Il a souvent la tête dans son jeu vidéo, mais encore une fois, le voir s'énerver sur un boss récalcitrant ou soupirer face à un niveau désespérément facile est décidément hilarant. Je compte pas le nombre de fois où j'aurai bien voulu l'embrasser. Mais c'est impossible. C'est mon ami après tout, je ne dois pas avoir ce genre de pensées pour un pote, c'est assez malsain.
    Mais lui et moi sommes nous sains ? Je ne pense pas. Mais ce n'est pas une raison pour désirer ardemment ses lèvres. Dans ma vie, je n'ai jamais réellement voulu quelque chose à part du chocolat, mais là, je veux qu'il m'appartienne, ce qui n'est pas réciproque. Je vais m'y habituer. De toute façon les injections régulières amenuisent mes sentiments. J'ai l'impression de ne plus être humain. Au fil des jours, je perds peu à peu âme et sensations. Reste juste cette peur du feu qui ne s'éteint pas. Elle ne quittera sans doute jamais ma chair. Je suis tétanisé dès qu'une petite flamme s'allume à proximité. Je serre alors très fort mon oreiller contre moi. Je mets des glaçons dedans. Dans mes vêtements aussi. Je me fiche que mes lit se retrouve détrempé le matin après qu'ils aient fondu, tout ce que je veux, c'est être loin des flammes. Mais être loin des flammes n'inclut pas être loin de Raphaël ?

    Arrêt clic.

    2e couplet

    Rec clic

    Je suis mort. Je me suis échappé de la base après que Raphaël ait tué tout les gardes. Mais je suis mort avant ça. Ma première mort. Les scientifiques nous ont rassemblés. Ils nous ont dit, à moi et à Raphaël, de nous battre. J'ai alors senti mon cœur s'arrêter. Je savais que Papa comptait sur moi, mais je ne peux pas. Je ne peux pas le combattre, c'est impossible. Je refuse de lui faire du mal. Lui semblait également réticent, ce qui me rassura, au fond. La tension était palpable. Papa me poussait du bout d'une canne, il voulait que j'attaque, comme un chien de chasse que l'on lâcherait sur du gibier. Mais je ne suis pas un animal, contrairement à ce que Papa a toujours pensé. J'ai toujours été la gentille petite souris de laboratoire, docile, qui pourrait se faire injecter le cancer sans broncher. Mais le temps de l'enfant sage est fini. Je ne suis plus le bambin qui obéit aux ordres de Papa pour lui quémander un peu de chocolat. Cela faisait longtemps que j'exprimai mon insoumission à son égard, mais je ne faisais que la sous entendre. C'est la première fois que je faisais apparaître de manière visible mon refus de son autorité. Si jamais je devais lever la main sur quelqu'un, ce ne serait certainement pas sur Raphaël. Même si ils m'injectaient tout leurs produits d'un coup, mon agressivité ne serait pas assez grande pour pouvoir le haïr au point de me jeter sur lui et lui donner de violents coups de poings. Soudain, un des scientifiques présents somma les autres cobayes de se jeter sur mon ami. A cet instant, la rage envahit mon corps, ma chair, mon âme que je croyais disparue. Mais Raphaël réagit plus vite. L'expert avait eu le malheur de fumer une cigarette avec Raphaël dans les parages, tant pis pour lui. A cet instant un incendie se déclara. J'ignorai d'où il venait, tout ce dont je me souviens, c'est que j'étais tétanisé, debout au milieu des flammes. Ces dernières commencèrent à ronger mes vêtements, puis brûla ma peau. De ma gorge s'échappa un long hurlement sordide. Je souffrais atrocement. Mon corps était trop lourd pour que je puisse le bouger. C'était fini. Un revers de flamme s'abattit sur mon visage. Je ne pus protéger qu'un côté. Le profil gauche fut entièrement carbonisé. Dans la pièce s'éleva une terrible odeur de chair brûlée, que même moi qui ne sent plus rien arrivait à distinguer. Puis un ange passa. Je ne souffrais plus. Ou plutôt, je ne ressentais plus la douleur. Mon oeil valide distinguait la stature de mon ami. J'étais à terre, allongé, essayant tant bien que mal d'avancer. Pauvre de moi. Je ressemblais à un insecte que l'on avait poussé sur le dos, incapable de se remettre sur ses pattes frêles. Je vomis alors. Du sang. Du chocolat. Et d'autres choses que je n'arrivais pas à distinguer. Ma gorge me brûlait. Tout mes corps était en ébullition, sensation bien désagréable pour quelqu'un comme moi.
    Mon âme s'envola alors.
    « J'aurai souhaité être un ange, que mon âme sorte de mon corps et s'élève vers la cieux pour finalement... disparaître. » Mysterious Skin

    Clic.

    Others? : //

      ♣~ Look at me ... No but for real!
      & si vous me disiez qui se cache derrière ce joli masque? Non finalement remettez-le.


    Nickname: Maa
    Real age: 14 Jahre alt ~♥️

    RULES CODE : OK by Susan. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursula Sanders

avatar

Nombre de messages : 122
Age : 22
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 23/02/2009

Tout sur ton perso !
Qu'est-ce qu'il/elle(s) aime(nt) ?:

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 1:43

    J'aurais pû dire un : oh putaing sa mère, cey trop de la balle qui tue sa mémé ! 8DDD
    Mais ça aurait été assez vulgaire. Paix à ton âme, mémé. Excuse-moi, maman.

    Que dire ? J'adore, j'adhère.
    Je trouve ta façon d'écrire fluide et facile à comprendre, même s'il y a des fautes qui m'ont un peu alarmé sur l'accord du verbe au sujet et autres, mais ça passe très bien tellement j'étais à fond dedans et puis de toute façon, il y en a très peu. ;D J'aime comment tu t'adresses au lecteur et spécialement dans Procedure, où ça m'a même fait rire à m'imaginer sous une avalanche des propos sorti du monde geekland. x) Au sujet de l'histoire ! Je keaf, baby ! Je vois très bien les scènes et je m'imagine parfaitement la voix de Cassandre ! Et finalement, les dernières lignes donnent un terrible effet !

    Oh, shit. J'en redemande. /o/ Fiche plus longue ou t'es pas accepté ! /PAN!/
    Pour moi, tout est OK, je valide ton code et attends l'avis du reste du Staff. 8D

    WALCOME IN DA PLACE ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofthesun.forumactif.fr/
Cassandre A. Faust
Enfant de la M.I
Enfant de la M.I
avatar

Nombre de messages : 9
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 1:59

    HAAAAA ! UNE TUEUSE DE MAMIES ! WHAT ?!! (ow des smileys oignons, j'en avais pas utilisé depuis mon premier forum *jingle Nostalgie*)

    Enfin.

    Tu sais quoi ?

    JE T'AAAAAAAAAAIIIIIIIIMEEEEE ! Ha comment c'est trop gentil et tout. LET'S RUN ! (wouhou Smiley oignon trisomique sous LSD attack)

    Fautes d'accord sujet verbe ? Ha bon ? Où ça ? (Je me suis pas relue en fait, oui je sais, je suis une délinquante, mais je déteste ça. OpenOffice est mon ami.) Zut alors je l'avais même pas vu. *Pars à la chasse aux fautes, tremblez misérables ! ♥️*

    HAAA NOM D'UNE PASTEQUE CENTENAIRE ! Je savais que j'aurai dû écrire plus. DEPRESSED

    Enfin merci. ♥️

    *BIG HUG ATTACK*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ursula Sanders

avatar

Nombre de messages : 122
Age : 22
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 23/02/2009

Tout sur ton perso !
Qu'est-ce qu'il/elle(s) aime(nt) ?:

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 2:16

    Le nombre de lignes est plus que satisfaisant ! ^o^
    Juste moi l'éternelle insatisfaite. Quand j'aime, j'en redemande. ;'D

    TUEUSE DE MAMIES ! WHAT ?!!
    OWI OWI OWI OWI . 8DDD
    J'aime pas les ancêtres, les mômes, les trorebelz. J'aime pas Chuck Norris, JCVD et Uboa (noon, c'est complètement faux, je les aime ! ;__;). J'aime que muaah ! JE M'AIMEUUH ! (omg. une narcissique. Tuez-la ! °A°)

    Oui, moi aussi JE M'AIME. *s'reçoit un poteau anti-narcissique*
    Oui, moi aussi JE T'AIME. ♥️

    Pour tes fautes, je te laisse les corriger. Si tu n'arrives vraiment pas à les retrouver, utilise BonPatron.com, il t'aidera. ;D

    Sur ce.
    / Virtual HUUUUG /


édit: j'ai une question à te poser, un peu par curiosité, mais : comment as-tu découvert le forum ? (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tearsofthesun.forumactif.fr/
Cassandre A. Faust
Enfant de la M.I
Enfant de la M.I
avatar

Nombre de messages : 9
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 3:22

    C'est un gentil monsieur en anorak jaune qui me proposait aussi des sucettes à l'anis qui m'a donné l'adresse. ♥️

    Ho tant mieux. Tu voudras bien rp avec moi alors ? : D (Toi tu es l'éternelle insatisfaite, moi je suis l'éternelle crevarde. ♥️)

    Je suis d'accord pour les premiers. MAIS CHUCK NORRIS ! CELUI QU'ON NE PEUT TAPER QUE DANS GOOGLE ! Il est trop fort ! Bien que la série soit un ratage total. 8D
    Narcissique ? J'ai alors le droit de dire : keupine. (ha nan mince, j't'ai pas sur Fessedebouc. *je connais le chemin de la sortie*)

    Merci pour le site, je le connaissais déjà, mais je t'avoue que je suis jamais allée dessus. Trop flemmarde sans doutes. (Houlà, pas bien, j'ai dû faillir à genre dix de mes résolutions prises en deux posts, WOUHOU WARRIOOOR.)


    Mais.. Je floode ! Avec une modo en plus ! Bon alors ça passe. *CHPAF*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayden I. Lucian
Enfant de la M.I & Modo Joker's
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 25
Localisation : In Sugarland 8D - ou dans l'ombre.
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 30/12/2008

Tout sur ton perso !
Qu'est-ce qu'il/elle(s) aime(nt) ?:

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 4:09

bienvenue !!!

j'ai lu Chuck Norris *___*

aller sur google.fr ( . FR par com ! ) et taper " trouver Chuck Norris" et cliquer su "j'ai de la chance"

_________________
<3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael A. Lovett
Feu a volonté ?
Feu a volonté ?
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 26
Localisation : partout ... ou nulle part ça dépend de quel côté on se place =P.
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 9:59

    Je pense que oui tu es validée~♥️.
    Ravi d'avoir un fan dans nos rangs =D.

_________________
Citoyens, vous n'auriez pas du feu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre A. Faust
Enfant de la M.I
Enfant de la M.I
avatar

Nombre de messages : 9
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 20:15

    Hayden > WEUHA ! Même Google croit en Chuck Norris.
    Merci. ♥️

    Raphael (Ca va être dur de t'appeler comme ça, je peux pas te trouver un joli petit surnom plutôt ? ♥️) > YEAH ! CA PETE LES PASTEQUES ! : D
    Merci trésor. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheryl Camelis
Evil Queen ~
Evil Queen ~
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 21
Localisation : Somewere in the rainbow ~
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 29/12/2008

Tout sur ton perso !
Qu'est-ce qu'il/elle(s) aime(nt) ?:

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Dim 21 Fév - 23:08

Ouaille, mais c'est trop................Xù%*€&@@#!!!!!!! *naaaah, je beug a peine =P*

En gros, c'que je voulais dire, c'est que j'adore ton perso *Sankyu Rapha-chou 8D* Et ton histoire, elle pète et fait beaucoup de bruit...nah sérieux, c'est presque comme si je relisais les tomes de la trilogie Millenium de Stieg Larsson...c'est tout aussi génial *O*

Nah mais quel Flood, queeel flood u.u /tssk tssk tssk!/ surtout pour un membre pas encore validé...rohlalaaaa è___é *rooh mais taggle Mamie Sheryl* /SBAF/

Bien sur, aussitôt fait, aussitôt emballé validé IDEA

PS : Parle pas si facilement de la LSD, ça va pas passer sinon u.u /j'raconte de la bullshit la, faut comprendre, je-..

LUCY IN THE SKYYYY WITH DIIIAAMONDS ~ ♫ LUCY IN THE SKYYYY WITH DIIIAAMONDS ~~ ♫.......

bref vous avez tout compris/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael A. Lovett
Feu a volonté ?
Feu a volonté ?
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 26
Localisation : partout ... ou nulle part ça dépend de quel côté on se place =P.
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   Lun 22 Fév - 1:22

    Je déplace ♥️
    Tu peux RP ma belle.

_________________
Citoyens, vous n'auriez pas du feu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cassandre • Préparé pour jouer, la roulette va commencer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bad Joke :: Tapis Rouge :: • Show Yourself! :: Présentations validées-
Sauter vers: