C'est un orphelinat ou se passent des choses étranges...et pas de parents pour vous aider!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♣~ L'histoire de St-Fergus

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphael A. Lovett
Feu a volonté ?
Feu a volonté ?
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 26
Localisation : partout ... ou nulle part ça dépend de quel côté on se place =P.
Avertissements : :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: ♣~ L'histoire de St-Fergus   Mer 10 Fév - 21:08

      ♠~ Here it's not West Side Story



    En raison de l'afflux des "malades" dût aux bourdes du gouvernement, un homme proposa une idée qui fût reçue avec une joie immense. Cet homme se faisait appeler Fergus, prétextant que ce nom plaisait à sa femme. Cet homme au demeurant aussi fou que les gens qu'il allait recevoir avait déjà tout organisé, jusqu'aux armes employés pour calmer les malades, les moyens de les étudier en passant par leurs cellules, la façon dont garder cet endroit secret. Il ne lui manquait que l'approbation des gouvernements, le budget pour employer différents soldats de surveillance & finir l'établissement pour qu'il soit à son apogée. L'idée qui sauva in extrémis les membres du sommet mondial ainsi que les poches de notre fameux "Fergus" puisque celui-ci était à la rue et veuf. Époque reluisante pour l'homme qui reçut un énorme budget et pût engager un grand nombre de soldats. Par la suite on lui envoya un nombre de patient ... astronomique est le bon mot.

    À cette magnifique époque, les bâtiments blancs ne se faisaient pas remarquer dans les bois. À l'intérieur d'une sorte de mini-vallée dans la forêt, elle était à l'abri des regards indiscret depuis un bon moment. Fergus s'y promenait sans craindre ses patients, qui semblaient tous lui manifester une grande crainte ainsi qu'une profonde haine. Nombre de fois son bras droit lui avait dit qu'il finirait soit tué par ses patients, soit jeté à ses patients par les soldats. Une mort très peu enviée par les autres humains, croyez-moi. Un jour, Fergus fût retrouvé contre un mur, ensanglanté jusqu'au torse. Son bras gisait face à lui dans la même mare de sang où il riait aux éclats. Il appuya qu'il ne s'était pas fait ça, mais qu'il l'avait fait tout de même. Ainsi commençât la décadence de St-Fergus. Mais comment cet homme avait-il crée cet endroit ? Et surtout pourquoi ? Pour sa fille bien sûr. L'homme devait sans cesse caché sa fille, la faire voyager, effacer les traces de ses crimes et malgré ses neuf ans, elle était d'une violence incroyable. Et elle ne s'est pas calmée en grandissant. Ainsi Fergus construisit cet endroit pour pouvoir dissimuler sa fille aux yeux des autres, dissimuler sa fille à ses propres yeux. Mettant ainsi au placard sa propre raison. Comment rester saint d'esprit lorsque l'on doit enfermer sa fille dans une cellule ?

    Ainsi l'homme devint fou lui aussi et se donnât la mort quelques semaines après la perte de son bras et la nomination d'une nouvelle directrice. Ce fût un moment étrange puisqu'il y avait trois personnes qui, potentiellement, pouvaient devenir les gérant de l'établissement. Mais le premier disparut & le second fût retrouvé empalé sur un grillage après s'être jeté par la fenêtre. Étrange, mais pourtant le gouvernement n'hésitât pas à nominer la dernière prétendante au rôle de Directrice donc. Et presque aussitôt le suivi rapproché de St-Fergus fût abandonné presque aussitôt après que la jeune femme se soit installée sur place. Peu après elle renvoya nombres de soldats qui faisaient pourtant leur travail à merveille. Elle engagea d'autres hommes, moins regardant sur leur travail et plus sur leurs budgets. Ainsi démarra une sorte de « république des fous ». La Directrice, femme de poigne, éleva une petite armée avec des soldats mercenaires ou fous et des patients qu'elle avait ralliés à sa cause d'une manière ou d'une autre. Ainsi les patients avaient la permission de faire ce qu'ils voulaient, à condition de lui obéir. Au début tout se passa comme prévu, la femme s'enrichissait sur leurs dos sans problème, puis quelques fous se rebellèrent, décrétant qu'ils pouvaient bien s'amuser autant qu'ils le voulaient. Ainsi le grand chef s'est retrouvé au bas de l'échelle. Obligée de fuir. Au jour d'aujourd'hui, il n'y a presque plus de lois dans les locaux et il faut l'avouer c'est un peu « Qui survivra le dernier ? ». Un retour de la directrice est envisageable ? La prise du pouvoir d'un patient ? Quoi d'autre ? Nous verrons cela bientôt, n'est-ce pas ?

_________________
Citoyens, vous n'auriez pas du feu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
♣~ L'histoire de St-Fergus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» L''histoire de la baguette Rhon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bad Joke :: Tapis Rouge :: • Rules Book-
Sauter vers: